CeraYeso – Brique Revêtue de Plâtre

cert

Aventages CeraYeso

La cloison CeraYeso est un élément de construction préfabriqué e grandes dimensions, constituée d’un noyau céramique et d’un revêtement en plâtre étiré. Grâce à la configuration des plaques d’assemblage, à leurs matériaux de fabrication et aux grands ormats des éléments, nous vous proposons des avantages exceptionnels:

> Une grande planéité de finition.

> Facilité et rapidité d exécution, ce qui permet de mieux rentabiliser les travaux.

> Réduction des décombres.

> Solidité et résistance, grâce à la qualité de la brique céramique.

> La surface de plâtre le rend entièrement incombustible. Le plâtre contrôle également l’état hygroscopique en absorbant et rejetant l humidité environnante, sans pour autant modifier ses caractéristiques.

La cloison CeraYeso est disponible en différentes dimensions, réunissant la gamme la plus large du marché et répondant ainsi à tous les besoins : acoustiques, thermiques, ignifuges, etc.

Avantages lors de l’installation

> Conçu pour la construction de cloisonnement en un temps record, de façon simple et entièrement sécurisée. Plus grande rentabilité concernant la colle de montage et la durée.

> L équipe d’installation comprend une personne. Assemblage par emboîtement sur une des surfaces de contact.

> Absence d’humidité lors du processus.

> Séchage rapide.

> Les éléments de grandes dimensions permettent de réduire la durée d’exécution, le nombre de joints et le nombre d’éléments. Ces éléments nous permettent également d’obtenir une excellente planéité et de simplifier ensuite le travail pour les autres corps de métier.

> Les pièces peuvent être coupées à la scie électrique, ce qui permet d’éviter la perte de matériau et les coupes défectueuses. Cela permet également de couper la pièce.

> Système qui produit très peu de déchets.

> Après le séchage des joints, ouverture facile des cannelures de  la cloison.

 

Deux matériaux exclusifs, un seul élément.

img1

Produits et caractéristiques thecniques

cy_1

Certifications CeraYeso.

CeraYeso dispose des certifications européennes les plus élevées.

Des certifications tels que DAU et Bureau Veritas qui adaptent l’utilisation des produits et garantissent leur qualité.

Télécharger le Document d’Adapté à une Utilisation (DAU)

cert

img2

Revêtements de façade et séparations intérieures.
6 CY = 4 cms de brique + 1 cm de plâtre sur chaque côté.
*Produit en stock.

img3

Revêtements de façade, bandes centrales et tout type de doublage.
61/Face = 5 cms de briques + 1 cm de plâtre sur une suele face.
* Produit sous commande.

img5

Séparation intérieure pour différentes applications (garages, zones humides,…)
8 CY = 6 cms de briques + 1 cms de plâtre sur chaque côte.
* Produit en stock.

img4

Différentes applications, garages, zones humides, grandes hauteurs, bâtiments publics, …
10 CY = 8 cms de briques + 1 cms de plâtre sur chaque côte.
* Produit en stock.

 Essai sur l’impact du système CeraYeso.

Cet essai a été réalisé par APPLUS pendant la période comprise entre le 8 et 9 juin 200$ en suivant les directives et critères du Guide DITE num. oog, Internai partition kits.

L’essai comprend deux parties :

A) Line première série d’impacts et de chocs avec des charges légères, conque pour observer la résistance de la cloison face aux dommages fonctionnels et pour évaluer en fonction de sa durabilité.

B) Line deuxième série identique à la précédente mais avec des charges plus lourdes, conçue pour observer la résistance de la cloison aux dommages structurels et pour évaluer la sécurité d’utilisation de la cloison à partir des résultats obtenus.

Remarque : Les dommages sont classés de la façon suivante:

> Dommages structurels : ceux qui peuvent modifier la stabilité et l’intégrité de la cloison.

> Dommages fonctionnels: ceux qui ne sont pas facilement réparables ou qui peuvent compromettre la conformité des conditions essentielles.

Pour I établissement des valeurs des charges qui doivent s’appliquer dans les deux cas (dommages fonctionnels et dommages structurels), la cloison est soumise au classement suivant (selon le système de classernent fourni par le Guide DITE):

> Catégorie d’utilisation: iii (Zones facilement accessib(es au public). Risque d’accidents et mauvaise utilisation)

>Catégorie de charges: a (Objets lourds, tels que lavoirs, étagères).

A) Les essais réalisés d’après le critère supplémentaire de durabilité et les charges appliquées sont les suivants:

> Dornrnages fonctionnels, impacts de corps durs (6 J).

> Dommages fonctionnels, impact de corps mous (3×120 J y 1×340).

B) Les essais réalisés concernant la condition essentielle num. 4 et les valeurs des charges appliquées, en respectant les
catégories précédentes, sont les suivantes:

> Dommages structurels, impacts avec des corps durs (10 J).

> Dornrnages structurels, impacts avec des corps mous (300 J).

Les résultats de la série d essais réalisée révèlent u comportement satisfaisant du cloisonnement CERAYESO 6Cy face aux impacts testés, car les conclitions établies de déformation instantanée et residuelle maximales sont respectées, trace produites par les impacts, non pénétration et non effondrement de la cloison.

Ayant un avis favorable pour le comportement des cloison CeraYeso 6CY face aux actions liées à I Lltilisation de Ia cloison, les cloisons CeraYeso, 7 CY, 8 CY, 10 CY y 12 CY sont considérée sur cet aspect comme étant satisfaisante, puisque ce sont des systèmes plus robustes que le 6CY.

Des études récentes

Mesurage en laboratoire de l’air de l’isolation acoustique, selon la norme UNE-EN ISO 10140-2: 2011, une verticaux doubles parois de Cerayeso Cerayeso 6 et Juin 8 et 8 cm d’épaisseur, respectivement, montés sur la bande de périmètre EEPS et laine de roche dans la cavité.

Télécharger l’étude complète

Mesurage en laboratoire de l’air de l’isolation acoustique, selon la norme UNE-EN ISO 10140-2: 2011, une verticaux doubles parois de Cerayeso 8 montés sur EEPS périmètre bande et laine de roche dans la cavité.

Télécharger l’étude complète

Essais de charges excentriques selon la norme DIM 3103-1

cy_2

Remarques

La valeur de 0,4 kN/m, pour un mur de 3 m de longueur, correspond à une charge appliquée de 120 kg. Les aleurs de charge lors de l’arrêt sont largement suftisantes pour le respect de la norme de référence.

Conclusions

Les échantillons répondent aux conditions demandées dans la réglementation.

 

Essais face aux impacts corps dur selon DIN 4103-3

cy_3

Solutions de construction

 

SÉCURITÉ EN CAS D’INCENQIE

En ce qui concerne le comportement face au feu, le classement des matériaux céramiques du plâtre et des pâtes à base de plâtre selon la norme NBE-CPI-96 correspond à Mo (non combustible, sans réaction face au feu, sans apport d énergie calorifique et sans dégagement de fumée de combustion). Suite à la décision 2003/424/ CE de la commission du 6 juin 2003, ces matériaux appartiennent à la classe A1, sans besoin d’être testés et donc garants d’une grande sécurité pour l’utilisateur.

cy_4

CeraYeso Hidrofuge

 

DESCRIPTION DU PRODUIT

CeraYeso est disponible dans la version hydrofuge. Ce produit est constitué d’un mélange spécial et exclusif avec un composant hydrofuge qui rend ce produit parfaitement apte pour être utilisé dans des chambres humides.

Il est toujours conseillé d’utiliser ce produit pour l’exécution de la première rangée en contact avec le sol. Dans les chambres humides (salles de bain, cuisines, caves, …) et peu aérées, ii est possible de réaliser entièrement les cloisons avec CeraYeso Hydrofuge. Le produit est présenté sous forme de plaques bleues.

cy_5

 

1_

 

 

 1.- Preparation et Piquetage

Les cloisons et les profilés sont piquetés au sol et ils peuven être posés sur le plancher ou sur la chape. Placer aux extrémité de la cloison des règles entièrement plombées, et placer ensuit une autre règle parallèle aux extrémités plombées.

2_

2.- Mise en place des profilés

Les profilés ou cadres doivent être parfaitement verticaux, aligné et équerrés à l’aide des deux règles situées à chaque extrémité. Ces profilés doivent disposer de leurs points d’ancrage aux cloison (système de fixation, clous, etc.).

3_

 3.- Pose de la première rangée

Une fois le sol propre et sec, il faut commencer l’ouvrage avec une pièce découpée, une pièce spéciale ou une pièce entière en fonction de la hauteur des planchers et du positionnement vertical, et entièrement sèche pour garantir l’indépendance de la cloison avec le sol.
La pose de la première rangée doit être parfaitement nivelée e verticale, car le nivellement du reste de la cloison va en dépendre.

4_

 4.- Pose des rangées suivantes

La construction de la cloison répond à «la loi d’assemblage», qui exige que les joints horizontaux soient continus et les joints verticaux, alternés, de façon à ce que la distance entre deux joint ne dépassent pas de la longueur du panneau.
Sur les rangées du milieu, des découpes de pièce peuvent être utilisées afin de réduire les décombres, du moment qu’elles s’assemblent avec la rangée supérieure.
Les joints des cloisons doivent être remplis de pâte adhésive. En posant les pièces l’une sur l’autre, il faut étaler pour mieu distribuer la pâte, et une fois placées, les frapper avec une massue. Les rangées doivent être nivelées horizontalement et verticale ment pour garantir la parfaite planéité du mur.

5_

 5.- Jonction avec le plancher supérieur

Il faut laisser un espace entre la cloison et le plancher de 2-3 cm, soit en finissant avec une pièce entière, découpée ou spéciale. Il faudra ensuite le remplir de pâte adhésive et de plâtre en respec tant les proportions. Lorsque vous utilisez une découpe, il fau absolument que la pièce qui va être posée soit propre, si ce n’es pas le cas, elle perdra l’adhérence avec la pâte.

6_

 6.- Rasage et Révision des joints

Ensuite, il faut raser les bavures et le rejointage avec un mélang de 70% de plâtre et 30% de colle, jamais en utilisant les restes de matériel adhésif. Il faut ensuite réviser tous les joints pour éviter tout type de défauts.

7_

 7.- Cloisons d’angle

Toutes les rangées doivent être assembiées, sachant qu’il faudr retirer la partie mâle pour assurer une bonne jonction.
Il faut placer une baguette d’angle en PVC pour le renforcemen et la protectlon des arêtes.

8_

 8.- Cloisons en forme de T

Il faudra au moins réaliser deux assemblages dans les cloisons intérieurs et lorsque le lien se fait avec une cloison de chambre, il faudra au moins trois assemblages.

9_

 9.- Ouverture de cannelures

Les cannelures doivent être réalisées à l’aide d’une machine et seront toujours horizontales ou verticales, jamais obliques. L’ouverture des boîtes doit s’effectuer à l’aide d une machine (scie radiale). Pour réaliser les cannelures horizontales, il faut utiliser les alvéoles spéciales de la brique (z par pièce), conçues à cet effet. En aucun cas, les cannelures seront collées au toit, aux piliers ou aux éléments structurels, ou collés à côté des cadres. Lorsqu’il y a des cannelures, caisses ou autre élément, ils devront être distants d’environ 20 cm. Sur les deux côtés d’une même cloison, elles devront être suffisamment séparée entre elles de façon à ce qu’elles ne coïncident pas, afin de ne pas réduire la résistance et l’isolation de la cloison.
Il faudra recouvrir entièrement les cannelures avec un mélange de gypse ou de plâtre et les raser pour retrouver la planéité de la cloison.

10_

 10.- Planéité du cloisonnement

Avant de réaliser les finitions, il faut vérifier:
> La saillie de la cloison.
> La planéité de la cloison.
L’excellente planéité du système et i absence d’humidité lors du processus permettant un séchage rapide. Cela facilite le travai aux autres corps de métier et il est possible d’effectuer tout type de finition (calïelage, plâtre cie moulage, laquage, etc.)

11_

 11.- Couche de finition: Enduit

Une fois que les joints et la cloison sont bien secs. Il faudra appliquer piusieurs couches de 1 à 2 mm d’épaisseur de plâtre fin d’enduit finale. Le mur sera donc prêt pour appliquer la peinture.

12_

 12.- Pose de carrelage

Sur les murs avec du carrelage, il n’y aura pas d’enduit final. Ii faudra poser le carrelage sur une couche de colie spéciale base de plâtre, appliquée à i’aide d’une taloche dentée.