CeraYeso Thermique – Brique Revêtue de Plâtre

cert

Avantages CeraYeso Thermique

CeraYeso thermique est destiné aux revêtements de façade avec isolation intégrée sur le côté froid du vantail chaud. Plusieurs dimensions et épaisseurs sont disponibles: 8 CYt -1o CYt 4L et 10 CYt 5L en fonction du degré d’isolation souhaité.

Aujourd’hui, en raison de l’économie d’énergie dans les bâtiments, la norme NBE-CT-79 a été remplacée par la norme CTE-DB-HE. L’objectif de cette condition de base est d’utiliser raisonnablement l’énergie électrique nécessaire pour les bâtiments, réduisant ainsi la consommation électrique à des valeurs durables en fonction

 

des caractéristiques du projet, de la construction, de I utilisatio et de l’entretien. Pour cela, les bâtiments disposeront d’une séri de caractéristiques en vue de réduire l’énergie nécessaire pour le bien-être thermique et ce, en fonction du climat de la région, de l’utilisation du bâtiment et des caractéristiques concernan l’isolement et l’inertie, la perméabilité a l’air et l’exposition ou I radiation solaire. Cela permet également de réduire le risqu d’humidité de condensation superficielle et interstitielle pouvan endommager l’isolement.

 

CeraYeso vous propose les aventages suivants

> Isolement intégré sur le côté froid du vantail chaud

> Homogénéité de l’isolant

> Épaisseur uniforme et donc, des caractéristiques constantes

> Ouvrage à sec

> Sans problèmes de condensation

> Installation facile

> Le système d’isolation absorbe l’humidité répondant ainsi à la norme CTE-DB-HE

> Respect de la norme CTE-DB-HE concernant la barrière de haute résistance à la filtration, indispensable pour les solutions avec brique pleine pour le degré d’imperméabilisation.

cy_6

 

Produits et caractéristiques techniques.

cy_7

Certifications CeraYeso Thermique.

CeraYeso dispose des certifications européennes les plus élevées.

Des certifications tels que DAU et Bureau Veritas qui adaptent l’utilisation des produits et garantissent leur qualité.

Télécharger le Document d’Adapté à une Utilisation (DAU)

cert

t3

1 cm de plâtre + 4 cms de briques+ 3 cms d’isolant EPS 30 Kg./m3
*Produit en stock.

t4

1 cm de plâtre + 4 cms de brique + 5 cms d’isolant EPS 30 Kg/m3
* Produit en stock.

t5

1 cm de plâtre + 5 cms de brique + 4 cms d’isolant EPS 30 Kg/m3
* Produit en stock.

t_1

 

 1.- Préparation et Piquetage

Positionner les cloisons et les profilés au sol. La cloison peut être démarrée sur le plancher ou sur la chape. Placer aux extrémités de la cloison des règles entièrement plombées, et placer ensuite une autre règle parallèle aux extrémités plombées.

t_2

2.- Mise en place des profilés

Les profilés ou cadres doivent être parfaitement verticaux, alignés et équerrés à I aide des deux règles situées à chaque extrémité. Ces profilés doivent disposer de leurs points d’ancrage aux cloisons (système de fixation, clous, etc.).

t_3

 3.- Pose de la première rangée

Une fois le sol propre et sec, il faut commencer l’ouvrage avec une pièce découpée, une pièce spéciale ou une pièce entière en fonction de la hauteur des planchers et du positionnement vertical, et entièrement sèche pour garantir l’indépendance de la cloison avec le sol. La pose de la première rangée doit être parfaitement nivelé et verticale, car le nivellement du reste de la cloison va en dépendre.

 4.- Pose des rangées suivantes

La construction de la cloison répond à « la loi d’assemblage », qui exige que les joints horizontaux soient continues et les joints verticaux, al ternées, cle fa(on a ce qLle Ia distance entre cieux joints ne clépassent pas cle Ia longueur clu panneau.
Les joints des cloisons doivent être remplis de pâte adhésive.
Du fait que ies pièces s’emboîtent, ii est très important de bien ies frapper avec une massue pour que i’isoiant soit bien assemblé (photo 4.1).
Les rangées doivent être nivelées horizontalement et verticalement pour garantir la parfaite planéité clu mur.
t_4_2t_4_1

 5.- Jonction avec le plancher supérieur

Il faut laisser un espace entre la cloison et le plancher de 2-3 cm, soit en finissant avec une pièce entière, découpée ou spéciale. Il faudr ensuite le remplir de pâte adhésive et de plâtre en respectant les proportions. Lorsque vous utilisez une découpe, il faut absolumen que la pièce qui va être posée soit propre, si ce n’est pas le cas, elle perdra l’adhérence avec la pâte.
t_5_1t_5_2

 6.- Rasage et Révision des joints

Ensuite, il faut raser les bavures et le rejointage avec un mélange de 70% de plâtre et 30% de colle, jamais en utilisant les restes de matériel adhésif. Il faut ensuite réviser tous les joints pour éviter tout type de défauts.
t_6_1t_6_2

t_7

 7.- Ouverture de cannelures

Les cannelures doivent être réalisées à l’aide d’une machine et seront toujours horizontales ou verticales, jamais obliques. L’ouvertur des boîtes doit s’effectuer à l’aide d’une machine (scie radiale). Pour réaliser les cannelures horizontales, il faut utiliser les alvéole spéciales de la brique (2 par pièce), conçues à cet effet. En aucun cas, les cannelures seront collées au toit, aux piliers ou aux élément structurels, ou collés à côté des cadres. Lorsqu il y a des cannelures, caisses ou autre élément, ils devront être distants d’environ 20 cm. Sur les deux côtés d’une même cloison, elles devront être suffisamment séparées entre elles de façon à ce qu’elles ne coïncident pas, afin de ne pas réduire la résistance et l’isolation de la cloison.
Il faudra recouvrir entièrement les cannelures avec un mélange de gypse ou de plâtre et les raser pour retrouver la planéité de la cloison.

t_8

 8.- Couche de finition: Enduit

Une fois que les joints et la cloison sont bien secs. Il faudra appliquer plusieurs couches de 1 a 2 mm d’épaisseur de plâtre fin d’endui inale. Le mur sera donc rêt our a li uer la peinture.